Version INFOMANIAK

L'on a souvent besoin d'un plus petit que soi

publié le

Ernest Ansermet en répétition, un beau jour. Pagaille dans l'orchestre, tant pour une fois la battue du maestro est confuse. Reprise du passage qui donne du fil à retordre et même incoordination. Voici qu'un violoniste se met à grommeler ferme et se risque à conseiller Ansermet.
- Très bien, lui dit ce dernier! Puisque vous êtes si malin venez diriger à ma place.
Défi relevé par le violoniste qui du premier coup parvient à une parfaite mise en place. Un froid dans l'orchestre.
Ansermet:
- C'est bon; retournez à votre place.