Version INFOMANIAK

Le déclic

publié le

En sus de ses points statutaires, si digestes que l'assistance a approuvé la gestion du Comité, l'Assemblée Générale du lundi 24 novembre 2014 a été enrichie par la prestation d'un pianiste et Zami des plus prometteurs: Ilan Zajtmann.

Ce jeune musicien a connu le déclic à l'écoute des déferlements du 1er concerto pour piano de Tchaïkovski alors qu'il avait trois ans, Œuvre dans laquelle le compositeur s'était ingénié à supplanter Liszt au plan de la virtuosité.

Ilan s'est mis en tête d'interpréter un jour cette pièce hallucinante. Son acharnement à l'exercice lui a permis d'accéder à presque toutes les œuvres du répertoire, de Bach à Chostakovitch en passant par Mozart et Liszt. Il fait main basse sur tous les les concours auxquels il participe, se produit avec orchestre en France, en Russie, au Brésil.

Pour nous, du haut de ses treize ans, il a interprété Bach, Beethoven et Rachmaninoff.